Un job sur votre smartphone : 10 applis “emploi” pour étudiants et jeunes diplômés

Sur l'appli de l'organisme, qui fait partie du service public de l'emploi (au même titre que Pôle emploi ou les missions locales), vous retrouverez également


La recherche d’emploi sur smartphone est une tendance de fond. L’Etudiant a testé 10 applis qui permettent de trouver un stage, une alternance ou un premier emploi à portée de main.


Vous êtes nombreux à profiter des temps morts dans le train, le bus ou à la pause déjeuner pour consulter des offres d’emploi sur votre smartphone. La dernière enquête Edhec New talent Gen et Campus Lab révélait ainsi qu’en 2018, les trois quarts des 16–25 ans utilisaient leur téléphone portable pour rechercher un stage ou un premier emploi. Un tiers postule même avec son mobile quand cela est possible. Vous êtes plus de la moité (56 %) à avoir une version de votre CV accessible dessus.

L’Etudiant a donc passé en revue les applications, généralistes ou spécialisées, les plus utiles aux jeunes diplômés ou étudiants en recherche d’emploi, de stage ou d’alternance.

Apec : pour des offres “spécial débutants” et des stages

Pour les étudiants et jeunes diplômés à bac+4/5 surtout, l’appli de l’APEC (Agence pour l’emploi des cadres) propose des offres d’emploi “spécial débutants” ainsi que des offres de stage. Sur l’appli de l’organisme, qui fait partie du service public de l’emploi (au même titre que Pôle emploi ou les missions locales), vous retrouverez également un agenda des événements emploi et entrepreneuriat à venir ainsi qu’une mine de conseils pratiques pour affiner votre recherche, peaufiner votre candidature et bien vous préparer aux entretiens.

Le + : Une appli enrichie d’informations pratiques sur les techniques de recherche d’emploi avec notamment des vidéos.

Le – : Une appli au design et à l’ergonomie moins “fun” comparée à d’autres.

Le Bon Coin Emploi Cadres (ex-Kudoz) : pour jeunes diplômés cadres

Autre appli dédiée au marché des diplômés à bac+4/5, Emploi Cadres (ex-Kudoz) se présente comme le “Tinder” de la recherche d’emploi et s’adresse aux cadres et jeunes diplômés en recherche de leur premier travail. Rachetée par Le Bon Coin qui publiait déjà des offres d’emploi de proximité, l’application Kudoz est rebaptisée Emploi Cadres en 2018 et une nouvelle version est lancée mi-mai.

Vous devez vous connecter avec votre profil LinkedIn pour télécharger votre CV et renseigner quelques critères (fonction, lieu géographique, tranche de salaire…). Pour accéder à des offres, vous devez valider votre inscription par SMS. Comme sur Tinder, l’algorithme de matching vous permet d’accéder à celles qui vous intéressent. Et vous pouvez “sweeper”, c’est-à-dire faire défiler les offres d’emploi pour les accepter ou les rejeter.

Les + : appli fluide à utiliser et son design noir et blanc… très différent de l’univers orangé du Bon Coin.

Les – : pour postuler à des offres directement depuis l’appli, prière de faire ultra-court : comme pour un tweet, vous êtes limité à 140 caractères. Et difficile de revenir en arrière quand on a “swipé” et refusé une offre qui après coup aurait mérité qu’on s’y arrête.

Pôle emploi Mes offres : une vision globale du marché du travail

Le service public de l’emploi se met à la page numérique. Trois applis peuvent vous être bien utiles dans votre recherche d’emploi. Outre l’indispensable “Mon espace” pour actualiser votre statut, gérer votre dossier et vos démarches de demandeur d’emploi, vous pouvez aussi télécharger l’appli “Pôle emploi mes offres”. Cette application tout public vous permet de trouver des opportunités correspondant à vos critères parmi 600.000 offres publiées chaque jour.

Les + : les offres sont vérifiées (légalité, fraîcheur…) et sont issues de Pôle emploi mais aussi de ses partenaires. Il est possible de visualiser le détail des annonces et d’avoir le contact des recruteurs pour postuler. Indispensable pour avoir une vision exhaustive de la réalité du marché du travail.

Les – : des offres non adaptées peuvent toujours passer entre les mailles du filet.

Lire aussi : Recherche d’emploi : “J’ai trouvé du travail grâce à LinkedIn”

Indeed : le méta moteur d’offres d’emploi

Indeed est un méta-moteur de recherche d’emploi : il indexe des annonces publiées sur des milliers de sites d’offres d’emploi, d’entreprises, de recruteurs, de journaux à travers le monde. Avec son ergonomie minimaliste, l’appli mobile d’Indeed se concentre sur l’essentiel : fournir des offres et encore des offres. Vous n’avez que deux champs seulement à remplir pour y accéder : quoi (quel poste, quel métier ?) et où (ville, région) ? À noter : vous pouvez postuler directement à certaines annonces sans être renvoyé sur le site qui a publié l’offre.

Les + : simple, basique, rapide d’utilisation.

Les – : service minimaliste réduit à sa plus simple expression : fournir un maximum d’offres.

L’Etudiant : trois applis pour une alternance, un job ou un stage

L’Etudiant ne sert pas qu’à réviser le bac ou choisir son orientation dans l’enseignement supérieur. C’est aussi un site d’emploi. L’Etudiant propose ainsi sur l’Appstore et Google Play trois applis spécifiquesselon que vous recherchiez un job étudiant ou un job d’été, une offre d’emploi en alternance ou un stage. À noter, par exemple, que sur l’appli “Alternance”, plus de 5.400 offres sont encore à pourvoir début juin !

Le + : simplicité d’utilisation selon le principe “à chaque besoin, une appli”.

Le – : la difficulté de postuler directement à des offres depuis le mobile.

CornerJob : pour trouver un job au coin de la rue

Comme son nom l’indique, l’appli CornerJob – lancée fin 2016 – propose des offres d’emploi géolocalisées. Une fois téléchargée, c’est d’ailleurs la première chose qu’elle va vous demander : activer votre géolocalisation. Vous pouvez accéder à vos offres en vous connectant via Facebook ou en remplissant un formulaire d’inscription. Vous pouvez passer outre les filtres demandés (expérience, formation…), mais votre visibilité sera faible. D’après le président de CornerJob, David Rodriguez, après les PME (petites et moyennes entreprises), les grandes entreprises publient désormais aussi sur la plate-forme. Autre spécialiste de l’emploi géolocalisé, Beepjob. À noter, de plus en plus de sites bien établis, tel Monster.fr, proposent désormais des offres géolocalisées.

Le + : si cela “matche” entre vous et l’entreprise, vous pouvez alors chatter directement avec le recruteur qui vous a présélectionné.

Le – : beaucoup de temps passé au final à remplir les filtres et à fournir des données !

Lire aussi : Recherche d’emploi : “J’ai trouvé du travail grâce à Twitter”

Heroes jobs : pour postuler sans CV dans une start-up

Heroes Jobs est une toute nouvelle appli lancée en 2018 pour candidater dans les start-up. Ici, on postule avec une (très courte) vidéo, pas avec un CV ou une lettre de motivation. Sur l’appli, les start-up qui recrutent se présentent en vidéo : leur activité, leurs locaux, leurs salariés… Si vous êtes séduit, vous cliquez sur “Rejoindre la team” et envoyez votre vidéo de candidature en répondant à des questions.

Le + : une application entièrement dédiée aux jobs disponibles dans des start-up.

Le – : Heroes Jobs – start-up elle-même – propose pour l’instant des offres d’emploi et de stage essentiellement dans des jeunes entreprises franciliennes.