Connect with us

Actualités Études

Plus un pays est développé, moins les femmes font d’études scientifiques

Selon une étude, les pays où les inégalités sont les plus marquées entre les femmes et les hommes sont aussi ceux où les étudiantes sont le plus nombreuses à être diplômées dans les domaines des sciences.

Aux États-Unis, 8 % seulement des diplômés de sciences informatiques sont des femmes. À l’inverse en Algérie, un pays où 15 % des femmes travaillent, elles représentent 41 % des diplômés dans le domaine des sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (STEM). Ces données sont devenues une véritable tendance de fond: d’après la revue Psychological science, dans un article relayé par Slate, les pays les plus mal classés en termes d’égalité hommes-femmes sont ceux où ces dernières sont le plus nombreuses à s’engager dans des études scientifiques.

» LIRE AUSSI – Dès le premier emploi, les femmes envisagent des salaires inférieurs à ceux des hommes

Les auteurs de l’étude, Gijsbert Stoet et David Geary, ont choisi les données fournies par le Forum économique mondial pour classer les pays en fonction des inégalités liées au sexe. Parmi les plus inégalitaires, l’Algérie, la Tunisie, les Emirats Arabes Unis ou le Vietnam ont tous des taux de féminisation en filière scientifique supérieurs à 35 %. À l’inverse, en Suède, en Belgique ou aux Pays-Bas, le même taux ne dépasse pas les 25 %.

Gijsbert Stoet et David Geary, chercheurs en psychologie à l’université Beckett de Leeds (Royaume-Uni) et à l’université du Missouri (États-Unis), évoquent le «paradoxe de l’égalité du genre» en expliquant que les femmes des pays plus inégalitaires tentent davantage d’études scientifiques pour s’assurer une carrière stable et lucrative. Contrairement aux autres pays, «des État-providences avec un bon niveau de sécurité sociale» où les études ne sont pas choses uniquement par le biais de la stabilité financière.

Dans les pays développés, les étudiantes ont plus de choix

Les auteurs de l’étude ont par ailleurs noté, en analysant les notes de filles et de garçons dans 67 pays différents, que les jeunes filles étaient au moins aussi douées en sciences que les garçons dans la majorité des pays. En lecture, elles dépassent même systématiquement (sauf en Roumanie et au Liban) le niveau de leurs homologues masculins. Et selon les chercheurs, même si les pays plus égalitaires poussent davantage les filles à étudier les matières scientifiques, beaucoup choisissent une voie littéraire en fonction de leurs points forts en la matière.

Finalement, la journaliste Olga Khazan explique dans un article publié sur le site de The atlantic ce positionnement des femmes vis-à-vis des études scientifiques: «Ce n’est pas l’égalité des genres qui découragent les femmes à faire des études scientifiques, explique-t-elle. C’est simplement que dans les pays plus riches, elles ont le choix de faire autre chose si les sciences ne les intéressent pas».

Une intuition que confirme Janet Shibley Hyde, professeur en études de genres à l’université du Wisconsin: «Le différentiel entre hommes et femmes à l’université ne vient pas du fait que les filles ne sont pas faites pour les sciences, mais au contraire qu’elles peuvent choisir des alternatives. Dans les pays riches, les étudiantes ont la liberté de poursuivre les études de leurs choix en se souciant moins du salaire qui en dépendra.»

Continue Reading
Advertisement

Actualités Études

Université : tout savoir pour réussir votre rentrée

Rentrée

Bientôt à la fac ? Première impression, organisation des cours, méthodes de travail à adopter, accueil… Suivez notre guide pour une rentrée réussie !

Découverte des cours magistraux, des repas au resto U, de la bibliothèque universitaire… La première rentrée à la fac peut vite donner le tournis aux nouveaux étudiants. Un même sentiment domine parmi eux : “impressionnant”. La taille des amphis surprend en comparaison des salles de classe du lycée. Et le nombre d’élèves qui arpentent les couloirs également.

Se familiariser avec les lieux

Le réflexe numéro 1 à adopter : se familiariser avec les lieux. N’hésitez pas à vous promener quelques jours avant la rentrée sur le campus pour repérer les lieux incontournables comme la cafétéria, la maison de l’étudiant, la bibliothèque…

Deuxième réflexe : devenir incollable sur l’organisation de l’année universitaire et son vocabulaire. Semestre, crédits, UE, TD… Ces termes ne doivent plus avoir de secret pour vous ! Soyez également au fait des spécificités de votre filière. Une rentrée en psycho n’est pas la même qu’en STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives), en économie ou en langues.

 
 

On se rassure !

Pas de quoi vous inquiéter pour autant. Vous prendrez rapidement vos marques et serez vite rassuré : ce n’est pas si difficile de rencontrer d’autres étudiants, les professeurs ne sont pas si distants, ce n’est pas si compliqué de suivre les cours…

D’autant que votre université organise peut-être un accueil pour faciliter l’intégration des nouveaux étudiants : stage, visite, animations sportives… Renseignez-vous pour ne pas louper le coche ! Pensez aussi à adhérer à une association. C’est un bon moyen de vous investir dans la vie étudiante. Vous pouvez aussi opter pour du tutorat, comme en PACES (première année commune aux études de santé) et dans d’autres filières. Cette formule vous permettra de recevoir les conseils avisés d’autres étudiants plus âgés, basés sur leur propre expérience.

Apprivoisez votre nouveau temps libre

Autre réflexe à avoir : se mettre au travail rapidement. Votre nouveau statut d’étudiant apporte son lot de tentations mais pour réussir à l’université il faut retrousser ses manches. “Quel que soit votre horaire, un principe efficace consiste à considérer d’emblée que les plages qui ne sont pas occupées par des activités d’enseignement sont dédiées aux études. En effet, une première année à l’université constitue un métier à temps plein”, souligne Mireille Houart, docteur en sciences et auteur d’un guide sur le sujet.

Il faut donc éviter de faire l’impasse sur les cours magistraux et au contraire se concocter un programme de révisions hebdomadaire. Tout étudiant vous le dira : n’attendez pas les partiels pour ouvrir un bouquin ! Chaque filière a également ses méthodes de travail. Découvrez notre dossier sur les astuces et les pièges de chaque formation universitaire.

Pensez “rentrée” !

Le mieux pour être prêt le jour de la rentrée est de vous y plonger progressivement, dès la fin de l’été. Calculez vos temps de transports, achetez votre matériel, aménagez votre logement… Autant de petites choses qui vous remettront rapidement dans le bain.

D’autres conseils simples peuvent aussi vous aider à reprendre le rythme. Ralentissez un peu les sorties, faites du sport, reprenez une alimentation plus saine mais détendez-vous aussi. Les vacances sont presque finies. Mais pas totalement !

Continue Reading

Actualités Études

Bac S 2019 : derniers conseils en vidéo pour les SVT

NOS VIDÉOS "GETBAC" SPÉCIAL SVT. Lundi 24 juin, c'est avec les sciences

NOS VIDÉOS “GETBAC” SPÉCIAL SVT. Lundi 24 juin, c’est avec les sciences de la vie et de la Terre que la plupart des S en termineront avec le bac 2019. Pour être fin prêt, une professeure délivre ses derniers conseils en vidéo.

L’Etudiant a demandé à Pauline Pépin, professeure de SVT, ses conseils de dernière minute. Résultat : ces vidéos à voir et revoir jusqu’à ce que vous vous sentiez au point.

Tout savoir sur l’épreuve de SVT

Comment se préparer à l’épreuve de SVT

Comment réussir l’épreuve de SVT

Quels sont les pièges à éviter

Continue Reading

Actualités Études

Bac 2019 : les sujets d’histoire-géographie (option internationale) à Washington

sujets d'histoire-géographie

Quels sujets d’histoire-géographie sont tombés à l’option internationale du bac 2019 à Washington ? Pour plus de 20 matières, l’Etudiant vous dévoile les épreuves sur lesquelles ont planché les candidats au bac à l’étranger. De quoi vous aider à vous entraîner pour le jour J !

Cette année ce sont les candidats de Washington qui ouvrent le bal des épreuves écrites du baccalauréat 2019, en amont des élèves de la métropole. En Amérique du Nord, les épreuves ont débuté le mardi 21 mai avec la philo, tandis qu’en France métropolitaine, les élèves passeront le bac à partir du 17 juin (consultez toutes les dates du bac 2019).

Découvrir les sujets tombés au bac à l’étranger et les corrigés vous permet de vous entraîner dans les conditions du réel en vue du jour J. À vos stylos !

Les sujets de langue et littérature pour l’option internationale du bac

 

Continue Reading

Livre gratuit pour entreprendre sur Internet. Cliquez juste pour télécharger.

Advertisement

Livre gratuit pour les plus ambitieux sur Internet. Cliquez juste pour télécharger.

Populaires