Vous envisagez de formuler un vœu sur Parcoursup pour vous engager dans un DUT ? Attention le format de la poursuite d’études pour obtenir ce diplôme pourrait bientôt changer en passant, notamment, de deux à trois ans en 2019-2020. Pour quelles raisons et à quels changements faut-il vous attendre ?

Si l’année prochaine, vous avez prévu de poursuivre vos études par un DUT, sachez que vous devrez préparer votre diplôme non plus en deux, mais en trois ans. Prévu pour la rentrée 2019, ce DUT nouvelle génération totalisera 180 crédits ECTS – contre 120 actuellement – répartis sur six semestres. Cela représentera, pour cette troisième année supplémentaire, 200 heures de cours pour des DUT scientifiques et 380 heures pour des DUT tertiaires.

Pour une poursuite d’études facilitée

Ce diplôme vous permettra d’obtenir le grade de licence. Il pourra également vous ouvrir directement les portes d’un master. Un changement notable puisque les étudiants en DUT, qui souhaitent souvent poursuivre leurs études, doivent effectuer aujourd’hui une année de licence professionnelle. Le diplôme s’alignerait ainsi sur le modèle LMD.

Davantage de passerelles

Selon le président de l’ADIUT (Assemblée des directeurs des IUT), Rodolphe Dalle, ce “nouveau” DUT doit permettre de développer davantage de passerelles avec des filières d’études parallèles. Par exemple, un étudiant initialement en licence générale pourra, si sa formation ne lui convient pas, poursuivre en DUT. Côté inscription, rien ne changera : il faudra toujours passer par la plate-forme Parcoursup

Un diplôme plus professionnalisant

Le DUT, aux 24 spécialités, se voulait professionnalisant. Mais aujourd’hui, 90 % des diplômés poursuivent leurs études. Pour les acteurs qui poussent à l’évolution du diplôme universitaire de technologie, il y a une nécessité de répondre aux attentes du marché du travail. Avec une année supplémentaire, la formation pourrait permettre aux étudiants de se former et de se professionnaliser à travers des stages et de l’alternance. Un projet qui permettrait de mieux répondre aux besoins des entreprises.