Médecins du Monde, association médicale militante de solidarité internationale, s’engage depuis plus de 30 ans à soigner les populations les plus vulnérables ici et là-bas, à témoigner des entraves constatées quant à l’accès aux soins, à obtenir des améliorations durables des politiques de santé pour tous.
Association indépendante nous agissons au-delà du soin en dénonçant les atteintes à la dignité et aux droits humains et en nous battant pour améliorer la situation des populations précaires.

A l’international, MdM travaille dans 46 pays sur tous les continents et sur 4 thématiques prioritaires (soins aux migrants et aux déplacés, promotion de la santé sexuelle et reproductive, lutte contre le VIH et réduction des risques liés à l’usage de drogue, crises et conflits).

Médecins du Monde-France s’est réinstallé au Niger en 2006, dans le district de Keita (région de Tahoua), en soutien au système de santé, dans le cadre d’un programme de soins de santé primaire, au travers duquel MDM-F a accompagné la mise en œuvre de la politique nationale de gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes.

* Suite à cette expérience, MDM-F a souhaité développer un programme régional d’accès aux soins dans trois pays de la sous-région sahélienne, pour promouvoir la levée des barrières financières à l’accès aux soins. Ce projet est développé parallèlement au Niger, Mali, et Burkina-Faso, dans trois districts sanitaires, et permettra de porter un discours militant en faveur d’une meilleure accessibilité financière aux soins de santé pour les populations particulièrement vulnérables que sont les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes.
Au Niger, le projet se poursuit sur le district de Keita, et se termine en octobre 2013. La poursuite des activités d’appui au district en matière de santé sexuelle et reproductive est en cours de planification.

* Depuis 2011, un projet se développe sur le district d’Illéla, également dans la région de Tahoua, financé par ECHO et l’UNFPA, qui associe les thématiques de nutrition des enfants et d’espacement des naissances. Il vise à montrer la pertinence d’une approche intégrée de ces deux sujets, et d’associer la prévention via la promotion de la planification familiale, à la lutte contre la malnutrition chronique. Cette approche s’appuie sur un lien fort à la fois avec le système de santé, et avec les communautés en particulier les leaders religieux. Il doit se terminer fin 2014.

* MDM-F démarre un projet régional d’appui à l’implication des collectivités locales de la région de Tahoua dans le renforcement des systèmes de référencement évacuation sanitaire. Ce projet qui s’étalera sur deux ans touchera tous les huit districts de la région de façon progressive. ses principales activités sont :
– Renforcement des capacités et sensibilisation des acteurs des collectivités locales sur leurs responsabilités/prérogatives en matière de santé et sur le fonctionnement du système de référencement évacuation sanitaire
– Renforcement des capacités des collectivités locales dans la mobilisation, la collecte et la gestion des fonds destinés aux évacuations sanitaires,
– Extension du système de référencement évacuation sanitaire expérimenté à Keita et Illéla à l’ensemble des districts de la région
– Suivi évaluation du système de référencement évacuation sanitaire
– Renforcement des cadres de concertation et des échanges d’expériences
– Documentation/capitalisation et plaidoyer

DESCRIPTION DU POSTE :

Le coordinateur médical Niger est, avec le coordinateur général, l’un des deux personnels expatriés MdM présents de façon permanente au Niger. Il est sous la responsabilité hiérarchique du coordinateur général Niger, basé également à Niamey.
Le coordinateur médical est amené à se déplacer très régulièrement sur les projets, jusqu’à 50% de son temps.

Depuis fin 2009, la situation sécuritaire au Niger, et en particulier dans le nord, s’est fortement dégradée, tout comme dans l’ensemble de la région Sahel. Cette situation s’est aggravée avec l’intervention de la France et des pays africains, dont le Niger, au Mali dans le courant de l’année 2013. Elle oblige MdM-F à s’adapter à ces nouvelles contraintes dans ses modalités d’intervention. Le coordinateur médical devra travailler dans un contexte sécuritaire dégradé et fluctuant, en appliquant strictement un certain nombre de règles de sécurité.

Le coordinateur médical sera en charge de:

1- Evaluation et monitoring des programmes
• Appuie les médecins chefs de projet dans la planification et la mise en œuvre des activités médicales
• Appuie les médecins chefs de projet dans l’élaboration et l’utilisation des outils de monitoring
• Supervise le recueil des données et les activités de monitoring
• Supervise d’un point de vue technique le travail des équipes médicales des différents projets
• Appuie et supervise la mise en œuvre des activités de formation médicale
• Participe ponctuellement aux activités de supervision conjointe avec les équipes cadres de district
• Renforce les capacités de gestion de projets des médecins chefs de projet
• Est force de proposition pour les orientations des projets
• Participe, à la demande du coordinateur général, à l’organisation des ateliers régionaux d’échange de bonnes pratiques

2- Appui global à la mission et reporting
• Est responsable des commandes médicales, à l’international comme localement
• Echange les informations nécessaires avec le pharmacien régional, basé à Ouagadougou
• Participe aux recrutements des personnels médicaux si nécessaire, en lien avec le coordinateur administratif ou coordinateur de site
• Participe à la rédaction des rapports bailleurs sur les activités médicales.
• Rédige un rapport mensuel d’activités à destination du coordinateur général, du coordinateur régional, du desk, du référent médical et des responsables associatifs des projets
• Assure les échanges d’informations techniques et médicales avec le siège (référent médical, service d’appui et d’analyse)

3- Sécurité
• Est responsable de l’existence, connaissance et mise en application des règles de sécurité concernant la santé des personnels MdM
• Est responsable du suivi des kits médicaux
• Informe le coordinateur général d’éventuels incidents concernant la santé des personnels, dans le respect de la confidentialité, et de difficultés rencontrées sur les activités santé des projets
• Assure la veille sanitaire générale, alerte le coordinateur général si une intervention s’avère pertinente
• En cas d’épidémies, appuie le coordinateur de site et les médecins chefs de projet dans la planification, mise en œuvre et coordination des actions de réponse

4- Représentation et coordination institutionnelle
• A la demande du coordinateur général, représente MDM vis-à-vis des partenaires locaux, en particulier auprès du ministère de la santé, auprès des autres ONG nationales et internationales, auprès des institutions internationales et bailleurs.
• A la demande du coordinateur général, assure un plaidoyer auprès des fournisseurs nationaux d’intrants (Unicef, Fnuap, Pam…) pour améliorer les systèmes d’approvisionnement et éviter les ruptures.

Ville Niamey
Expérience Formation
– Diplôme de médecin
– Formation en santé publique

Expérience professionnelle
– Expérience en gestion de projets
– Expérience dans le domaine de la santé publique
– Expérience en management d’équipe

Langues parlées Langues : Français courant (écrit, parlé) obligatoire
Qualité du candidat Qualités requises

– Souplesse, adaptabilité
– Capacité à retransmettre par écrit le travail produit (reporting rigoureux)
– Capacité de communication
– Connaissance du Niger (surtout de son système de santé) ou de l’Afrique subsaharienne est souhaitable

Engagé, vous adhérez aux valeurs de MdM et êtes motivé par son modèle associatif

Fonctions Coordination, Gestion de projet
Activités Santé
Localisation(s) géographique(s) Niger
Contrat CDD
Durée du contrat 12 mois
Documents à envoyer merci d’adresser votre CV et votre lettre de motivation directement via notre site
Postuler en ligne http://mdm.profilsearch.com/recrute/internet/fo_annonce_voir.php?id=1068&idpartenaire=127
Date de fin de validité 31/10/2014