Connect with us

Attitudes & Comportements

Pour “créer des ouvertures”, maîtrisez les expressions de la boxe !

expressions de la boxe

Les expressions de la boxe ne sont pas cantonnées à la pratique sportive. On les rencontre dans la vie de tous les jours, quand nous devons relever un défi, réussir un challenge. Les exemples suivants vous donneront l’âme d’un(e) battant(e) !

Avoir une bonne allonge

L’allonge correspond à la longueur des bras d’un boxeur. Un boxeur aux longs bras est censé avoir une bonne allonge. Pour avoir une chance contre un adversaire qui a des “tentacules” à la place des bras, il faut casser la distance…

Casser la distance

Se rapprocher de l’adversaire, soit pour réduire sa capacité d’action à grande distance, soit pour chercher à le travailler de près. Par exemple, on va casser la distance face à un adversaire qui n’excelle pas en combat rapproché.

 

Lire aussi : Testez votre orthographe avec le projet Voltaire

Créer des ouvertures

C’est l’objectif principal de tout combat ! Effectuer des mouvements qui vont mettre en difficulté l’adversaire de façon à ouvrir le champ pour placer une attaque.

Avoir un bon jeu de jambes

Après les bras, les jambes ! Un combattant a un bon jeu de jambes s’il sait bien se déplacer pendant un combat, s’il donne une impression de légèreté et d’agilité. Souvenez-vous, pour améliorer son jeu de jambes, Rocky s’entraîne avec une ficelle autour des chevilles…

Mettre l’adversaire K.O.

On parle de “knock-out” ou de “K.O.” quand le boxeur, sonné, s’écroule après un coup porté par son adversaire. En boxe anglaise, il est prononcé par l’arbitre lorsque le combattant reste à terre plus de dix secondes.

Continue Reading
Advertisement

Attitudes & Comportements

Le CV graphique : une tendance payante ?

Un CV visuel avant tout, agrémenté de graphiques, tableaux et autres pictogrammes… Le CV graphique fait partie des moyens de se faire repérer des recruteurs, mais pas dans tous les cas. L’avis des professionnels.

Cohérence. C’est le maître-mot en matière de CV, et le CV graphique ne fait pas exception.  CV graphique? Il s’agit d’un CV plus visuel que le CV “classique” : il laisse la place à des tableaux, des infographies, des pictogrammes, ou plus simplement, à des blocs de couleurs qui permettent de présenter vos compétences de façon rapide. “On en voit beaucoup passer, depuis environ deux ans”, explique Anne-Laure Gusdorf, DRH de l’agence de communication BETC Digital. Pour les profils les plus créatifs, il peut s’agir aussi de démontrer son talent artistique via le CV, avec une mise en page travaillée, laissant la place au dessin, etc.

Selon les recruteurs, le CV graphique est tout particulièrement indiqué si vous travaillez dans la communication, la publicité, l’événementiel. En particulier pour des postes en (web)design et en marketing. “Ce CV sera intéressant pour tous les postes où le marketing personnel est une compétence attendue”, souligne Pauline Lahary, directrice commerciale et fondatrice de MyCVFactory, service de modèles de CV en ligne. “Quand je cherche quelqu’un pour un poste de marketing produit, si le CV est moche, c’est rédhibitoire”, confirme Jean-Eudes Yahouedeou, cofondateur et Chief Marketing Officer de Seeqle, service de CV multimédias, “dès qu’on demande des compétences visuelles, ça doit a minima se voir sur le CV!”

Autrement dit, pas besoin de vous casser la tête si vous postulez dans la banque ou l’assurance à des postes de consultants. “Il faut que ça reste dans les codes de votre secteur”, poursuit Jean-Eudes Yahouedeou. De fait, dans le secteur de la communication par exemple, les candidats à des postes “créatifs”, type directeur artistique ou concepteurs-rédacteurs, doivent présenter un book de leurs réalisations, en plus de leur CV. “Le CV n’est qu’une porte d’entrée, le book est là pour prouver ce qu’il y a dans le CV, il faut manier le CV graphique avec précaution. Pour les candidats, cela peut être piégeant de privilégier la forme sur le fond!“, prévient Anne-Laure Gusdorf.

Intéressant pour les plus jeunes…

A côté du secteur où vous évoluez, le CV graphique peut être conseillé si vous n’avez pas beaucoup d’expérience, ou que vous êtes (très) jeunes. “A quinze ans, que ce soit pour un stage, un job, un premier emploi, on n’a pas beaucoup de choses à raconter”, pointe Pauline Lahary, “du coup le CV graphique permet d’éviter l’impression de vide qui pourrait émaner d’un texte seul, les visuels diminuent la place du contenu, et orientent agréablement le regard des recruteurs.”

… Et les plus expérimentés

A l’inverse, le CV graphique peut avoir un intérêt même si vous êtes expérimentés, car il vous oblige à synthétiser votre parcours. “Les profils plus seniors ont du mal à tout faire tenir sur une page, le CV graphique est un bon moyen de résumer son expérience, quitte à ce que ce soit simplement pour s’entraîner!”, explique Pauline Lahary.

Même pour un profil expérimenté, le CV graphique a son intérêt. Ici, celui de la PDG de Yahoo

Même pour un profil expérimenté, le CV graphique a son intérêt. Ici, celui de la PDG de Yahoo // © Capture d’écran

Attention cependant à ne pas vous emballer au prétexte que vous pariez sur le visuel! Comme dans toute candidature, les éléments de votre CV doivent pouvoir être justifiés en entretien. “Il faut veiller à ne pas utiliser trop de signes visuels qui peuvent prêter à confusion”, indique Pauline Lahary, “par exemple en exprimant sa compétence en langue avec des pourcentages, on ne sait pas si ‘100%’ correspond à ‘bilingue’ ou simplement à un bon niveau!” 

Ne mettez pas non plus des mots-clés en gras et gros caractères si vous ne pouvez les expliciter en entretien… Et soignez la rédaction! La moindre présence de texte exige que celui-ci soit irréprochable, du côté de l’orthographe comme de la formulation. “Il ne faut jamais perdre de vue l’objectif d’un CV, qui permet de mettre en avant une expérience de façon synthétisée, et donc d’apporter des informations”, conclut Anne-Laure Gusforf, “le recruteur ne doit pas se poser de question sur le parcours ni sur la motivation de la candidature!”

Continue Reading

Attitudes & Comportements

Travail en groupe : Le mode d’emploi pour éviter les embrouilles

Travailler en groupe n’est pas toujours facile et les tensions peuvent vite s’installer, ralentissant au passage le projet. Voici donc quelques solutions pour éviter au maximum les embrouilles.

Que ce soit pour monter un projet, préparer un exposé, créer un événement ou réaliser un gros dossier, tu te retrouveras forcément à devoir travailler en groupe plus d’une fois pendant tes études. Le tout est de savoir comment bien travailler en groupe pour éviter de s’entre-tuer avant la fin du projet. L’ingrédient secret ? Réussir à insuffler un esprit d’équipe. Et pour cela, il y a quelques règles qu’il peut être bon de prendre dès le départ.

Nommer un chef de groupe à l’unanimité

Il est important d’avoir un leader pour organiser le travail en groupe, notamment déterminer et répartir les tâches, mais aussi pour régler les tensions s’il y en a. Il doit bien évidemment plaire à tout le monde et être donc nommé à l’unanimité. Il est préférable d’opter pour un chef de groupe organisé, consciencieux mais aussi compréhensif et à l’écoute, qui saura fédérer tout le monde.

Faire un rétroplanning

Si le projet se déroule sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois, il faut impérativement constituer un rétroplanning. Cet outil permet de mieux gérer son temps en répartissant les tâches selon leurs priorités et en déterminant le nombre de jours ou de semaines qu’elles nécessitent, afin de respecter les délais imposés et de diminuer ainsi le stress de chacun. 

Répartir les tâches en fonction des compétences

Un groupe est souvent composé de personnes aux qualités et aux compétences différentes et le tout est de savoir les exploiter comme il faut. Quelqu’un est fort en rédaction ? Il peut se charger de récolter les recherches de tous afin de les mettre en page. Quelqu’un est très bon à l’oral ? Il peut se charger de la prospection ou de la présentation finale. Celui qui se débrouille sur Indesign ou Photoshop peut s’occuper de la créa et ainsi de suite.

Prendre en compte tous les points de vue

Chaque point de vue est légitime et il est donc important d’impliquer tout le monde dans le projet et de créer une dynamique de contribution. Un tour de table des différentes idées peut être une bonne idée, car tous les étudiants n’ont pas forcément le courage d’exprimer leurs avis alors qu’ils sont peut-être susceptibles de faire avancer le projet. 

Communiquer

Un projet de groupe peut être très stressant. Et lorsque tout le monde est soumis à la même pression, il peut être facile de se laisser emporter et d’engendrer des disputes. Et pourtant, ces tensions peuvent être facilement évitées : il suffit de favoriser la communication au sein du groupe. Au lieu de laisser s’accumuler les problèmes, il est préférable de les exprimer dès le départ pour trouver des solutions ensemble. Une réunion hebdomadaire peut être bénéfique pour voir où chacun en est, délier les problèmes s’il y en a et évaluer l’ambiance d’équipe.

Et pour aller plus loin, voici quelques articles qui devraient également t’intéresser : 

Continue Reading

Actualités Études

Toujours en retard… Faut que ça change

Vous passez votre vie à courir après la montre, êtes très souvent en retard à vos cours ou rendez-vous ? Suivez les conseils de Trendy pour prendre le temps de court.

1. Prenez conscience du temps

Si vous êtes si souvent en retard, c’est que vous n’avez pas forcément conscience du temps que prennent réellement vos différentes activités. Par exemple, vous pensez vous préparer en 15 minutes le matin, mais en comptant les 5 minutes dont vous avez besoin pour vous réveiller, les 10 minutes passées sous la douche, les 10 autres à comater devant votre tasse de café… En réalité, il vous faudrait plutôt 30, voire 40 minutes ! Essayez de comptabiliser tous ces petits moments, quitte à tout chronométrer et noter pendant une semaine (sèche-cheveux : 10 minutes ; petit-déjeuner : 5 minutes ; etc.).

Prenez aussi en compte vos temps réels de déplacement, pas le temps “logique”, surtout si vous vivez un peu loin de votre lieu de rendez-vous. Ajoutez par exemple 5 à 10 minutes au temps annoncé pour votre transport.

2. Facilitez-vous la vie

Vous êtes du genre à passer des heures à chercher vos clés, vos papiers, votre téléphone portable ? Pas étonnant qu’on vous attende tout le temps. Et si vous aménagiez un endroit spécifique où réunir tous ces accessoires indispensables ? Un petit crochet pour vos clés, une coupelle pour votre carte de transports, votre portefeuille… Déposez-les au même endroit quand vous rentrez le soir, et ne les déplacez sous aucun prétexte ! Un peu plus d’organisation chaque jour, c’est le début de la ponctualité !

3. Couchez-vous plus tôt, levez-vous plus tôt

Le retard systématique au cours de 8 h du mat, ça vous parle ? Vous êtes le champion de la fonction “snooze” sur votre radio-réveil ? Vous sautez régulièrement le petit-déj pour limiter la casse à la fac ? Si vous n’arrivez pas à vous lever le matin… c’est que vous avez besoin de plus dormir la nuit ou que votre cycle de sommeil est mal calé. Pour quitter son lit plus facilement, il est recommandé de s’y glisser vers 22h30-23h (pas plus tard), de bénéficier de 8 heures de sommeil, et d’éviter les écrans l’heure qui précède votre coucher.

4. Fixez des rendez-vous réalistes

Vous habitez une grande ville ? Il y a peu de chances que vous la traversiez de part en part en 5 minutes pour tenir un engagement. La téléportation n’a pas encore été inventée, vous devez donc espacer suffisamment vos rendez-vous pour respecter les horaires, quitte à en avoir moins dans la journée. Vous rencontrez les gens sans regarder votre montre sans arrêt, et sans stress.

5. Reposez ce téléphone portable

Grâce à votre smartphone, vous pouvez prévenir *de votre retard *ceux qui vous attendent. Mais, d’abord, ne dites pas “J’arrive dans 5 minutes” alors que vous n’êtes pas encore parti de chez vous.

Et imaginez-vous quelques années en arrière, quand vous ne pouviez pas avertir les gens, et qu’ il fallait être à l’heure à un rencard, sinon la personne partait. Ça va vous motiver, de manière ludique, pour être ponctuel.

Continue Reading

Livre gratuit pour entreprendre sur Internet. Cliquez juste pour télécharger.

Advertisement

Livre gratuit pour les plus ambitieux sur Internet. Cliquez juste pour télécharger.

Populaires