Chine
Chine

En échange ou en solo : c’est décidé, vous allez partir étudier dans l’Empire du milieu. Mais comment choisir l’université ? Quel est le niveau requis en chinois ? Quelles formalités remplir ? Comment trouver un logement ? On fait le point sur les étapes à franchir avant votre décollage.

Pour les africains que nous sommes, la Chine, c’est un autre monde en soi. Et pourtant, elle attire chaque année de plus en plus d’étudiants français. Les partenariats avec des universités et écoles de l’Hexagone se multiplient d’ailleurs. Si l’aventure vous tente, préparez soigneusement votre séjour. Les démarches sont nombreuses et ce pays nécessite quelques capacités d’adaptation.

Chine : les questions que vous vous posez

• Comment choisir votre université ?
La Chine accueille 10.000 étudiants français chaque année, dont un tiers à Pékin et presque autant à Shanghai. Certains partent dans le cadre d’un échange universitaire, avec des cours en chinois ou en anglais, d’autres pour étudier le chinois. Nos pistes pour vous aider à vous repérer et choisir la bonne formule d’études en Chine.

• Comment financer votre séjour ?
Échange universitaire ou inscription individuelle, bourses… Faites le point sur le coût de votre séjour en Chine et les aides auxquelles vous êtes éligible.

• Quelles sont les formalités ?
Un parcours du combattant, les formalités administratives pour étudier en Chine ? Visa, santé, tests de langue… Tour d’horizon des démarches à anticiper pour arriver serein.

• Comment préparer votre installation ?
Vos formalités administratives sont en bonne voie ? Félicitations ! Logement, transport, téléphone… À présent, pour éviter le stress de la rentrée, anticipez votre arrivée sur votre campus en Chine.

• Comment débuter votre carrière en Chine ?
Chaque année, après un séjour, un stage ou par soif d’aventure, des jeunes diplômés français débutent leur carrière en Chine, avec parfois en tête l’image d’un lieu où “tout est possible”. C’est aussi votre cas ?Nos conseils pour y faire votre place lors d’un premier job en Chine.

Lire aussi : Les bonnes raisons de partir étudier en Chine

Ils ont vécu l’expérience chinoise

• Alice, étudiante à Kedge Business School, est partie durant un semestre d’études à Suzhou.
En M2, elle est partie parfaire son chinois sur le campus de l’Institut franco-chinois de Suzhou. “J’ai vécu à Shanghai de la 6e à la 3e. Je parlais un peu chinois, que j’ai passé en LV3 (langue vivante 3) au bac, puis j’ai complètement arrêté. Quand il a été question de partir à l’étranger, la Chine s’est imposée naturellement.” Alice revient sur son séjour en Chine.

• Romain, étudiant à l’Institut Paul Bocuse, a effectué un stage de six mois à Shanghai.
En débarquant dans la mégalopole, Romain s’est d’abord senti perdu au milieu des 24 millions d’habitants et des buildings gigantesques. Dans le restaurant-école de l’Institut Paul Bocuse, il était chargé d’encadrer des étudiants chinois. “On ne parle pas la même langue. On n’a pas la même culture, mais c’est un excellent apprentissage de la gestion d’équipe.” Une expérience chinois qui a enrichi son parcours de façon originale.

Alors, tenté(e) par l’aventure ? Faites le test “Étudier en Chine” pour savoir si vous êtes prêt(e) à quitter le cocon familial et décoller pour l’Asie.