journee mondial
journee mondial

La Journée mondiale du livre et du droit d’auteur est une célébration visant à promouvoir le plaisir des livres et de la lecture. Chaque 23 avril, des célébrations se tiennent partout dans le monde pour démontrer le pouvoir magique des livres – un lien connectant le passé et l’avenir, un pont entre les générations et les différentes cultures. A cette occasion, l’UNESCO et les organisations internationales représentant les trois principaux secteurs de l’industrie du livre – éditeurs, libraires et bibliothèques – sélectionnent une ville comme Capitale mondiale du livre pour maintenir l’impulsion des célébrations de la Journée jusqu’au 23 avril de l’année suivante.

Choisie par la Conférence générale de l’UNESCO en 1995, cette date symbolique de la littérature universelle marque la disparition des écrivains William Shakespeare, Miguel Cervantes et Inca Garcilaso de la Vega. Cette journée rend un hommage mondial aux livres et aux auteurs et encourage l’accès aux livres au plus grand nombre. Au-delà des frontières physiques, le livre représente la plus belle invention de partage des idées et incarne un puissant outil pour lutter contre la pauvreté et construire une paix durable.

En défendant le livre et le droit d’auteur, l’UNESCO soutient la créativité, la diversité et l’égalité d’accès à la connaissance notamment à travers son Réseau des villes créatives de littérature, la promotion de l’alphabétisation, l’apprentissage mobile et le libre accès aux contenus scientifiques et ressources éducatives. Avec la participation active de toutes les parties prenantes, auteurs, éditeurs, enseignants, bibliothécaires, institutions publiques et privées, ONG humanitaires, médias et de tous ceux qui se sentent concernés par cette célébration, la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur rallie des millions de personnes aux quatre coins du monde.

Cette manifestation tenue partout dans le monde “vise à promouvoir la lecture, l’industrie éditoriale et la protection de la propriété intellectuelle à travers le droit d’auteur”. Et c’est pour cette raison que notre pays le Sénégal n’est pas en reste car, il est prévu des dons de livres et de l’animation au camp pénal de liberté 6. Et ceci pour confirmer la thèse selon laquelle, le livre peut être un vecteur de la connaissance, de la compréhension mutuelle, et de l’ouverture à un monde diversifié.